crédit photo Anne-Laure Etienne

Créé en 2012 par Paul Changarnier, Thomas Demay et Julia Moncla, 

le Collectif A/R imagine des spectacles et des performances remettant en jeu des espaces multiples. Au plateau, dans l'espace public ou in situ, le désir d'associer la musique live et la danse contemporaine est au cœur de leur processus de création.

 

Le choix de l'espace est le point de départ essentiel pour écrire, composer, chorégraphier; une véritable matière pour faire acte de création.

Tour à tour, Paul, Thomas et Julia conçoivent et mettent en oeuvre des projets qui rassemblent des collaborateurs artistiques et techniques.

Ils recherchent une écoute commune afin de créer de nouvelles relations et vibrations entre les corps.

2012 Performance in situ co-écrite Etats des Lieux

2014 Recherches d'un solo par Julia Moncla Ma présence est un mensonge,

2017 Création écrite pour la scène par Paul Changarnier  h o m e

2018 L’homme de la rue pensé pour deux danseurs et deux batteurs dans l'espace d'une rue par Thomas Demay

2021  Duo coécrit dedans/dehors par Thomas Demay & Julia Moncla PLACEMENT LIBRE 

2021  Création pour la scène par Paul Changarnier everything is temporary

Leurs créations sont diffusées en France - Les Subsistances, Chalon dans la rue IN, Théâtre de Vanves, Les Tombées de la nuit, Fest'arts, Théâtre d'Aurillac..., et à l'étranger - Norvège, Suisse, Espagne, Burkina Faso... Parallèlement des interventions sont réalisées sous forme d’ateliers en relation concrète avec leurs créations - Département du Cantal, CCNR direction Yuval Pick, Université de Dijon, CNSMD de Lyon, PREAC - Maison de la Danse.

Le Collectif A/R est soutenu par la DRAC Auvergne - Rhône-Alpes  Ministère de la Culture au titre de l'aide au projet pour les créations home, L'homme de la rue et Placement Libre et au titre de l'aide à la structuration depuis 2020. Par la région Auvergne Rhône-Alpes au titre de l'aide aux équipes artistiques pour les créations L'homme de la rue, Placement Libre et everything is temporary et par la Ville de Lyon pour son fonctionnement.

De septembre 2018 à septembre 2020, il était en résidence territoriale imaginée par la Direction de l’action culturelle du Conseil départemental du Cantal, co-organisée avec le théâtre de la Ville d’Aurillac- scène conventionnée et La Manufacture – Vendetta Mathea – incubateur chorégraphique, avec le soutien de la DRAC Auvergne-Rhône Alpes.